Podcast de l’émission culturelle Néon sur Cote sud FM

Bonjour chers amis, et abonnés !

Comme je vous l’avais annoncé, depuis le début de l’année je participe à l’émission culturelle, Néon, sur Côte Sud FM.

J’y présente à chaque fois une nouveauté littéraire. Dans cette dernière émission je vous parle du thriller noir L’empreinte de la chair, de Sabine Bolzan, paru aux éditions la Liseuse en novembre 2018. Un thriller efficace mais très cru (je n’ai pas l’habitude de ce type de lecture) que je n’ai pas pu reposer une fois la lecture entamée.

Un thriller psychologique – Une jeune fille de dix-sept ans est enlevée sur une plage du Cap Ferret. C’est la sixième disparition en cinq ans. Les corps de cinq autres jeunes filles ont été retrouvés, grâce aux visions de Justine Edison, amie d’enfance du lieutenant de police Alexis Beauregard. En lutte avec les affres de l’anorexie depuis son adolescence, Justine est devenue médium suite à un accident de voiture qui l’a privée de l’usage de ses jambes et l’a contrainte à changer son regard sur elle-même. Tout pousse à croire que les meurtres ont été perpétrés par le même tueur. Au fur et à mesure que l’enquête avance, l’étau se referme petit à petit sur Justine et son entourage, révélant les blessures passées et un lourd secret.

Pour les aficionados du genre, n’hésitez pas !

*

Ma collègue y présente également le fabuleux livre d’Amanda Sthers, Holy Lands, ressorti en livre de poche à l’occasion de son adaptation au cinéma (par l’auteure).

J’ai eu un immense coup de cœur sur ce livre. Il est amer et tendre, drôle et émouvant avec une grande part de désenchantement. Il s’agit d’un roman épistolaire (écrit via des échanges de lettres et de mails que s’envoient les protagonistes) et suit une famille éclatée aux quatre coins du monde. Le père Henry Rosenmerck part en Israël pour élever des cochons, le fils est un auteur connu, homosexuel à qui son père n’adresse plus la parole, la mère se découvre une maladie incurable, et la fille se remet d’un chagrin d’amour et essaie de savoir comment l’on devient adulte. Et puis, il y a le rabbin Moshe Cattan qui entretient une correspondance musclée avec Henry et qui va au fil des pages devenir son ami…

Autant de personnages attachants qui véhiculent des idées et des pensées touchantes sur l’empathie, sur la vie qui passe et le « vivre ensemble ».

Vous pouvez vous procurer ces deux livres en cliquant sur les images.

Et le podcast de l’émission est ci-dessous. Vous pouvez l’écouter en entier, elle dure une heure environ et est super intéressante, ou bien aller à la 36ème minute, c’est à ce moment-là que j’interviens pour vous parler lecture.

 

Je vous souhaite une très belle journée et de très bonnes lectures !

Lily

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s