Grande semaine pour Lily B.

Bonjour mes chers abonnés,

Comment vous portez-vous ? Votre week-end s’est bien passé ?

Nous commençons une nouvelle semaine et pour moi elle va être chargée avec la sortie de mon roman. Il faut encore que je relise l’épreuve papier, que je valide les fichiers sur Amazon, et que je stresse énormément jusqu’à vendredi. Bref, tout un programme. Et puis, j’ai aussi envie d’écrire une nouvel article « Vie d’auteure », certainement la semaine prochaine. Pour l’instant, je canalise mon énergie pour gérer les réseaux sociaux et la sortie de mon livre.

J’ai plein de choses à partager avec vous !

1/ Reviens vite : J –  très très vite 🙂

Tout d’abord, la sortie de mon livre Reviens vite se profile à l’horizon puisque vendredi 15 février, il sera disponible sur Amazon, en version ebook et brochée.

J’ai vraiment hâte de partager avec vous ce nouveau roman. Pour vous remercier de votre soutien, j’ai organisé un concours pour gagner des exemplaires dédicacés et des ebooks. Si vous êtes intéressés, vous pouvez participer par ici :

Sur mon compte Twitter

Sur ma page Facebook

Le concours a lieu jusqu’au 14 février inclus.

2/ Du fabuleux…

Je vous informe également que mon petit conte, le conte fabuleux de Margot et Stella que je dédicacerai au Salon du Livre de Paris, est enfin disponible sur Amazon. Vous pouvez vous le procurer en cliquant sur l’image :

 

3/ Lectures en cours…

Concernant mes lectures, je suis en train de terminer Puzzle de Franck Tilliez. Je dois le chroniquer pour la radio, pour l’instant j’adore. C’est rythmé, bien construit, angoissant, passionnant… je suis à fond dedans, j’espère pouvoir le terminer ce soir.

Résumé :

Ilan et Chloé, spécialistes des chasses au trésor, ont longtemps rêvé de participer à LA partie ultime : ce jeu mystérieux appelé Paranoïa.Le jour venu, ils reçoivent enfin la règle N°1 : Quoi qu’il arrive, rien de ce que vous allez vivre n’est la réalité. Il s’agit d’un jeu. Suivie de la règle N° 2 : L’un d’entre vous va mourir. Quand les joueurs trouvent un premier cadavre, la distinction entre jeu et réalité devient de plus en plus difficile à établir. Paranoïa peut alors commencer…

 

Ensuite, trois nouveaux romans d’auteurs indépendants ont rejoins ma liseuse :

ATTENTION : Ce roman ne peut se lire indépendamment de son tome un, Quoi qu’il nous en coûte.

Cinq longues années. Une éternité pour Grégoire.
Il a cessé depuis un moment de croire à l’impossible.
Elles ne reviendraient pas. Nawel avait enterré leur brève histoire dans un lointain recoin du monde que personne ne viendrait plus explorer.
C’est pourtant lorsqu’il s’apprête à tirer un trait définitif sur leur passé commun que celui-ci refait surface de la façon la plus inattendue qui soit.
Mais en cinq ans, il s’est passé bien des choses et certaines d’entre elles ne présagent pas le meilleur…

Personnellement j’adore la plume de Marjorie Levasseur qui écrit toujours de belles histoires d’amour et de rencontre. J’ai adoré le tome 1, Quoi qu’il nous en coûte et j’ai plongé avec délice dans cette suite.

« Dans la vie comme dans les livres, certaines belles histoires ne sont pas destinées à être vécues. » Nina n’a pas été épargnée par la vie. À 18 ans, c’est une jeune écorchée vive. Son cœur a perdu toute envie de battre. Pour qui, pour quoi le ferait-il ? Imprégnée de l’histoire de Roméo et Juliette, son couple modèle, elle entreprend, seule, un voyage sur la terre célébrée par Shakespeare. De rencontres en découvertes, elle prendra conscience que la vie, si injuste soit-elle, sait aussi apporter des moments de bonheur. Saura-t-elle les reconnaître ? Ce voyage lui permettra-t-il de trouver enfin un sens à sa vie ?
Dans sa nouvelle romance, Ninon Amey aborde, par une plume douce et délicate, des thèmes sensibles tels que la maladie, le deuil, ou encore le suicide. Elle fait voyager son lecteur entre la France et l’Italie. 

J’avais lu Dis-moi pourquoi, et Ninon Amey sait comment parler d’amour et de sentiments et c’est toujours très doux, j’ai donc hâte de découvrir son dernier roman.

 

Un recueil de nouvelles du collectif Indés Lébiles, sur le thème de la Saint Valentin. Why not ?

Je plongerai le nez dedans jeudi soir en croquant des chocolats 🙂

 

 

 

 

Pour terminer, laissez-moi NE PAS vous parler du livre ci-contre. Je l’ai acheté par curiosité, le résumé me faisait penser à quelque chose de connu et je voulais vérifier. Il s’agit d’une romance érotique, dont je ne vous parlerai pas aujourd’hui car elle mérite un long billet – peut-être mon prochain article « Vie d’auteure ». En tant que femme (forte ?), en tant qu’auteure, en tant qu’humaine vivant sur cette Terre, j’ai été assez insulté par le contenu de ce roman qui pour moi n’est rien d’autre que la banalisation et l’acceptation de l’esclavage sexuelle et la preuve qu’avec un bon marketing, un livre à la plume médiocre peut finir Best-Seller du New-York Times… Triste monde.

 

****

51843793_377907952767081_220726903441457152_n

Enfin pour terminer sur une note plus enjouée, je partage ci-dessous le premier extrait de mon roman Reviens vite.

« Il me regarde un long moment sans rien dire. Sa main caresse mon épaule. Elle est douce sa main sur moi. Je voudrais tatouer cette caresse sur ma peau.

— Tu ne me réponds jamais que tu m’aimes, Sybille.

— Ce serait trop attendu de te dire je t’aime, comme ça, juste après toi. Ce serait un peu comme un boomerang et tu ne saurais pas si ce n’est pas le tien que je te renvoie.

— Envoie-moi le tien. Un je t’aime tout simple, tout nu, tout beau comme toi.

— Plus tard, quand tu ne t’y attendras pas. Et le premier je t’aime est celui dont tu te rappelleras. Tu te rappelleras le moment, l’endroit, ton cœur qui battait, tes mains moites, ton envie de me faire l’amour, ton bonheur juste en entendant ces trois mots : Je t’aime… Tu sais, tous les autres qui suivront ne seront que de pâles copies. Autant que j’attende le bon moment. »

Si cela vous a plu, rendez-vous vendredi pour la sortie 😉

Belle semaine les amis,

With love, always

Lily

3 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s