Bonjour septembre

Bonjour les amis et bienvenue aux nouveaux abonnés ❤

Ça y est, septembre est là. Comment allez-vous en ce début de mois?

L’été est passé en un clin d’œil et de mon côté, il a été bien rempli.

Rempli de jolies choses oui, avec un beau voyage (avez-vous lu mon article ? Sinon, c’est par ici : La vie Californie), de merveilleuses rencontres, deux Nouvelles écrites, un roman quasiment terminé… et puis quelques moments précieux avec mes fils ❤

J’ai déconnecté des réseaux sociaux, (surtout de Facebook), j’ai supprimé mes notifications de messages pour ne plus être accrochée à mon téléphone. J’ai l’impression d’avoir plus d’air dans la poitrine, d’être moins angoissée, plus performante dans ce que je fais, et surtout plus concentrée sur l’essentiel.

Septembre est là, et cette première semaine va être chargée :

Je m’occupe dans un premier temps de valider ma deuxième Nouvelle avant de l’envoyer au collectif d’auteurs qui m’avait contactée. Sortie du recueil pour la fin de l’année.

Je finalise également cette semaine ma première campagne de crowdfunding (pour ceux qui ne le savent pas encore, cette campagne sert à financer la traduction en anglais de Poussières de toi, mon roman sur le deuil périnatal). Je dois pour cela préparer une petite vidéo et des visuels de promo, tout le reste est prêt. J’espère que cette campagne pourra être validée par Ulule avant la semaine prochaine. Croisons les doigts !

Je continue à avoir de très beaux retours sur mes romans. J’en partage quatre avec vous, qui m’ont beaucoup touchée cet été.

44995431_10214368382947062_5313484327428816896_n.jpg

Poussières de toi:

J’éprouve toujours une certaine appréhension à me lancer dans une histoire qui traite de deuil et de perte, de peur de tomber dans un récit larmoyant et lourd de pathos. Rien de tel ici ; bien sûr, il n’est pas question d’une histoire drôle et légère compte tenu du sujet, mais la plume de Lily B. Francis sait se faire touchante juste ce qu’il faut, émouvante et délicate. J’avoue, je ne me suis jamais demandé comment on pouvait vivre la perte d’un enfant pas encore venu au monde, et je dois reconnaître que je n’imaginais pas que la douleur puisse être si violente et durable… jusqu’à l’acceptation pourtant impossible de cette absence. La difficulté de se construire autour d’un vide, de fonder une famille en sachant qu’il y manquerait toujours quelqu’un. Mais c’est aussi ce qui fait la force de ce récit, la résilience qui s’en dégage pour, en fin de compte, se clore sur une très belle note d’espoir.

51185573_1008170209380032_2888536064006291456_n
De Lily B. Francis, je n’avais lu que les « Chroniques d’une princesse machiavélique », série pleine d’humour, de fantaisie et de légèreté ; autant dire que c’est avec un peu d’appréhension que je me suis lancée dans ce roman à la thématique bien plus grave.
J’avais tort de m’inquiéter, car si, en effet, on est loin du glamour des « Chroniques », Lily B. Francis nous livre là une très belle histoire chorale autour de la disparition et du deuil, de la difficulté de se reconstruire et de reprendre le cours de sa vie après la perte d’un conjoint. Quatre personnages s’entrecroisent tout au long du récit, livrant chacun sa vision des événements, dévoilant chacun des fêlures, des failles et des blessures. Tout au long du récit, l’intrigue monte en tension, jusqu’au dénouement inéluctable…
« Reviens vite » est un roman à l’écriture délicate et d’une grande justesse, qui parle de deuil et de douleur, mais aussi d’amour ; celui que l’on perd, celui que la routine estompe, et celui qui renaît. Un magnifique moment de lecture !

COUVERTURE

(attention, avis dithyrambique !!!)

Alors, j’ai lu l’intégrale, 4 tomes, et j’ai juste trop trop trop aimé!

C’est un mélange de comédie, romance, chick-lit, soap et Young Adult. C’est rythmé, il y a des péripéties, des rebondissements, des « je t’aime-moi non plus », on ne s’ennuie pas!

L’histoire, pour faire simple, c’est la suivante : Agnès a 23 ans, elle est belle, riche, intelligente (tout ce qu’on est, n’est-ce pas ? 😊) et elle est passionnée par la mode. Mais son problème, c’est qu’elle est secrètement amoureuse de son meilleur ami, Phoebus, qui lui aussi est beau, riche et intelligent. Sauf qu’il sort depuis 7 ans avec Esmeralda, qui est du coup la pire ennemie d’Agnès. Le pompon, c’est quand Phoebus demande à Agnès d’organiser ses fiançailles avec Esmé…Forcément, ça va se compliquer. Bon, on pourrait penser que c’est un remake de « Le mariage de mon meilleur ami », sauf que ce n’est pas, mais alors pas du tout ça ! Lisez, et vous verrez par vous-mêmes.

Outre l’amour, ce roman accorde une place ENOOOOORME à l’amitié. Car il est surtout question d’une belle bande d’amis, qui s’adorent et se déchirent tout à la fois. C’est une des forces du roman, il y a beaucoup de personnages dits secondaires, mais qui en réalité tiennent un rôle primordial dans l’histoire. Ils sont d’ailleurs omniprésents. Et ces personnages sont tous travaillés, ils ont chacun leur personnalité, j’ai vraiment apprécié ! De par ce thème de l’amitié, on en vient insidieusement à se questionner, par exemple qui est-ce que l’on veut pour ami ? Jusqu’où est-on prêt à aller par amitié ? Comment reconnaître une amitié toxique ? Quid de la possessivité en amitié ? Et enfin, l’amitié homme-femme, est-elle vraiment possible ?

Alors si on parle un peu du personnage principal, parce qu’il y en a quand même un, c’est Agnès. Elle a tout pour elle, mais elle a surtout une réputation d’égoïste et de manipulatrice. Un peu le genre d’ami qu’on ne veut ni être, ni avoir. Et pourtant, même au départ quand ses intentions mauvaises sont annoncées, je n’ai pas réussi à la haïr. En réalité, elle est surtout impulsive et malgré son intelligence, le paradoxe chez elle est qu’elle agit non pas avec sa raison mais sous le coup de l’émotion. Alors forcément ça cause des dégâts. Et ça divise sa bande d’amis. Mais à force de semer le vent, la belle récoltera la tempête et saura apprendre de ses erreurs. La petite princesse machiavélique aura son lot de revers de médailles, elle va à son tour être blessée comme elle a pu blesser, ce qui va la faire mûrir et lui faire comprendre qu’on ne peut pas traiter les autres comme des objets.
Et puis quelque part, on a tous un amour inachevé… enfin j’dis ça…😊

J’ai aimé l’histoire, les histoires, les discussions, les réactions des personnages car rien n’est cousu de fil blanc, ce n’est pas mièvre du genre « on se dispute mais on se pardonne dans la foulée », ça fracasse parfois très sec, ça parait vraiment réaliste.
J’ai été à fond dans l’histoire, je me suis fondue dedans, j’ai ressenti de la joie, de la tristesse, de la peine, j’ai même eu des boules d’angoisse pour les personnages, par exemple : je ne voulais pas qu’il arrive tel évènement à tel personnage, ou je craignais le pire pour tel autre.

Bon, et si on parlait de la fin du roman maintenant ? Je ne vais rien spoiler, évidemment. Mais… il y aura un tome 5 et heureusement! Car là, je reste sur ma faim!
D’habitude, j’aime imaginer la suite par moi-même. Mais là, ce qui me frustre, c’est que je n’arrive pas à me décider sur la suite que je préfère !! Ah ça, ce n’est pas une comédie de tout repos, c’est moi qui vous le dis !!

Bref, j’ai ADORÉ!

gift

Après avoir lu et adoré les « Chroniques d’une princesse machiavélique » de l’auteure, je ne pouvais que lire ce préquel, qui revient sur la nuit d’amour inattendue entre Matéo et Agnès. INDISPENSABLE à lire, après les « chroniques ». Evidemment, mon cœur a fondu, j’ai adoré les sentiments de ces deux personnages qui sont, à la base, censés se détester…

****

Voilà pour les nouvelles rapides de ce début de mois. Allez, je file, j’ai du boulot ;*

Je vous souhaite une magnifique rentrée à tous,

Plein d’amour sur vous,

Lily ❤

5 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s